Love is all !
Banner
Booster d'Estime

Le Quizz du mois : Etes-vous prêtes pour la reconversion ?

Stress au boulot ou baisse de motivation. Désir profond de changement ou fuite face à un problème. Nous avons toutes à un moment donné eu l’envie de nous reconvertir.
Certaines sautent le pas et passent d’un poste d’avocate en droit des affaires à New York à celui de fleuriste à Tours ou encore de tradeuse à responsable financière dans une ONG.

Mais si l’envie de changer vous prend parfois, seriez-vous vraiment (et sincèrement ) prêtes à l’assumer ?

Question 1 : Gros coup de pression au boulot comme chaque semaine ?

A – Vous prenez rendez-vous ce week-end avec votre masseuse ayurvédique à domicile.
B – Vous descendez faire une pause clope pour prendre un peu de recul et remontez les idées claires.
C – Vous n’avez qu’une envie… Fuir !

Question 2 : La fiche de paie arrive, vous avez dépassé vos objectifs et obtenez une belle prime.

A – Le week-end shopping, manucure, dîner est annoncé… en une journée vous claquez tout
B – Vous prenez une journée de RTT et décidez de vous faire un grand week-end à l’étranger
C – Vous mettez tout de côté histoire d’avoir un matelas de sécurité en cas de coups durs

Question 3 : Des vacances à la « roots » pour vous c’est :

A – Une cabane avec vue sur la canopée en malaisie (et un spa 5 étoiles à 30 mètres).
B – Dormir dans une bergerie (avec eau courante) dans une montagne du Pays basque
C – Sac à dos et aucune réservation d’hôtel en Inde

Question 4 : Remontez 10 ans en arrière. Quel métier vous pensiez exercer plus tard ? :

A – Celui que vous faites actuellement !
B – Styliste. Bon, vous n’êtes pas styliste mais après tout vous êtes commerciale dans la mode, ça se rapproche.
C – Monitrice d’équitation… Vous êtes comptable.

Question 5 : Un cabinet de recrutement vous chasse. Il s’agit d’une ONG, la mission est trés intéressante mais le salaire est inférieur à celui que vous percevez actuellement.

A – No Way ! L’humanitaire pour vous c’est quand vous écoutez les lamentations d’un mec fraîchement divorcé que vous voulez vous taper.
B – Vous allez quand même à l’entretien pour voir si le cabinet n’a pas d’autres postes cadrant à vos exigences financières.
C – Vous êtes prête à diviser votre salaire par deux pour pouvoir partir en mission au Guatemala aider des femmes à développer la microfinance.

Question 6 : Dans votre travail, quel critère a le plus d’importance ? (Le critère le plus important étant à gauche)

A – Le salaire, l’ambiance de travail, l’intérêt de la mission
B – L’intérêt de la mission, le salaire, l’ambiance de travail
C – L’ambiance de travail, l’intérêt de la mission, le salaire

Question 7 : Vous décidez de faire une formation d’ébéniste et êtes fière et sûre de votre choix. Vos proches trouvent que c’est la loose totale.

A – Vous changez finalement d’avis.
B – C’est votre souhait, vous allez jusqu’au bout.
C – Vous ne les aviez même pas prévenus !

Question 8 : A quelle fréquence avez-vous l’envie de changer de métier ?

A – Quand la pression est à son comble
B – Une fois par mois depuis 10 ans
C – Tous les jours

Question 9 : Seriez-vous prête à quitter Londres, Paris ou New-York pour faire ce dont vous avez toujours rêvé dans une petite ville ?

A – S’il y a Prada à moins de quinze bornes, why not ?
B – Si je rencontre un mec bien à qui le projet plaît, je fonce !
C – Oui, dès demain.

 

Résultat :

* Un maximum de réponse A :

La seule chose qui vous ferait changer est une augmentation de salaire confortable. Vous êtes bien dans ce que vous faîtes, et même si parfois vous souffrez d’un manque de reconnaissance de la part de votre hiérarchie, vous ne souhaitez pas pour autant ouvrir un Bed & Breakfast dans le Larzac. Vous ne voulez pas changer votre niveau de vie actuel : les voyages, les meubles design, les grands restaurants vous manqueraient trop.
Mon conseil, attendez qu’un concurrent vous chasse. Ou encore mieux pour vous, partez à la conquête du mec blindé, de préférence étranger… dans les 6 mois, vous travaillerez trois jours par semaine et pourrez le reste du temps faire chauffer sa carte platinum dans les boutiques de Rodeo Drive entre deux Foot Massages.

* Un maximum de réponse B :

Le concept de changement vous plaît fortement mais davantage dans l’idée que dans les faits. Pour le moment, il est trop tôt pour décider d’une réelle reconversion, vous avez encore des choses à vous prouver. Bien sûr, votre condition professionnelle vous ennuie de manière récurrente mais le désir de tout changer n’est pas aussi profond que ça. En revanche, regardez dans quel nouveau secteur vous pourriez exercer votre métier actuel. Vous aurez l’impression d’avoir un peu bifurqué et pourrez mûrir de manière plus riche une reconversion dans quelques années. Ce que vous devez absolument faire est de vous octroyer davantage de temps. Faîtes-vous chouchouter, obligez-vous à conserver deux ou trois soirs par semaine (hors week-end) pour voir vos amis (les apéros avec les sexy collègues sont exclus de ces trois soirs même si vous les adorez car vous allez forcément finir par parler de boulot !)

* Un maximum de réponse C :

Vous n’êtes pas du tout faite pour la vie que vous menez. Si vous ne changez pas tout de suite, vous finirez sous Prozac dans les trois prochaines années. Vous ne pouvez pas aller à l’encontre de vous-même.
Ne faîtes pas attention au regard des autres. Vos proches vous apprécient pour ce que vous êtes et s’en foutent royalement de votre métier, ils vous veulent heureuse ! Commencez par mettre de l’argent de côté pour pouvoir palier à la baisse de vos revenus les premiers temps.  Analysez bien vos envies, qu’avez-vous toujours voulu faire ? Attention cependant, ne rêvez pas, si vous désirez ouvrir un resto mais que vous n’avez jamais cuisiné pour plus de trois personnes, le changement risque de tourner au calvaire. Au même titre, si vous souhaitez devenir responsable de com mais que vous n’avez, ni les études pour, ni l’expérience, revoyez votre projet ou quitter la France (connue pour étiqueter tout le monde).
Filez sur jobsenboite.com, un super site qui permet de tester des métiers et transformez-vous en fleuriste un matin et en animatrice radio l’après midi ou demandez service à un coach en reconversion. Et surtout, restez positive, le changement tant attendu arrivera d’autant plus vite !

Banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *