Love is all !
Banner
Comportement féminin

1ère nuit avec un mec ? Ce que font (vraiment) les nanas…

1h du mat’, vous venez de ramener un mec chez vous. Que cela soit juste un coup d’un soir ou les prémices d’une plus longue histoire, il n’en demeure pas moins que cette première nuit sera identique pour 90% des nanas… Vous ne dormirez pas ! Lui, en revanche, OUI* !

Après des ébats plus ou moins torrides, vous vous retrouvez tout d’abord face à 3 types de mecs :
– Celui qui s’endort direct’
– Celui qui s’endort direct’ et ronfle
– Celui qui vous caresse le dos (le maxi best of en somme).

NB : Nous n’approfondirons pas la catégorie, certes minime, mais néanmoins existante, du gros naze qui se barre dans les 8 minutes. Raisons potentielles invoquées : Je vais retrouver ma femme (Ah tiens, il avait omis ce détail). Je rentre chez mes parents (Oups… il paraissait plus vieux sur le dancefloor…).  Je n’arrive pas à dormir ailleurs que dans mon lit (le psycho-rigide).
Messieurs, ce n’est pas parce que vous restez dormir que l’on va s’imaginer en robe de mariée, un peu de fair-play !

Mais quoi qu’il en soit, vous ne dormirez pas (sauf si vous avez douze grammes d’alcool dans le sang) ou ne réussirez qu’à faire des micros siestes de quinze minutes.
Pourquoi ? Une chronologie s’impose !

Jusqu’à 3h du matin :
– Car il ronfle (la première nuit, vous ne direz rien. Passé trois jours, vous commencerez à soupirer et à siffler (cela ne marche pas). Au bout du premier mois, vous hurlerez « Mais TAAAAA GUEULEEEEEEE ! ». A la fin du deuxième mois, vous vous attaquerez à lui à coups de coude. Au bout du compte, vous finirez avec des boules Quiès et lui sur la canap’).
– Car vous mènerez un débat avec vous-même sur le »puis-je mettre ma tête sur son torse ou est-ce que ça fait too much ? ». Au final, vous ne le ferez pas.
– Car vous tenterez de fomenter une stratégie en 18 points pour pouvoir aller aux toilettes sans qu’il vous grille.

Jusqu’à 5h30 du matin :
– Car vous avez peur des sonorités que votre corps pourrait émettre de manière intempestive.
– Car vous parlez en dormant et grincez des dents.
– Car il sue comme un bœuf et prend toute la couette.

Vers 8h du mat’ :
– Au petit matin, certaines iront jusqu’à se lever en douce pour se laver les dents et se recoiffer histoire de paraître dignes et belles dès le réveil (les autres jours, vous ressemblez davantage à un panda, avec la tignasse de Tina Turner, car vous n’avez pas pris le temps de vous démaquiller).

Au réveil de l’homme :
10 –  Vous prendrez une position lascive en faisant semblant de dormir puis jouerez le réveil glamour (alors qu’habituellement, vous dormez en équerre, la bouche ouverte et émettez un grognement).

Alors que faire ?

images
Malheureusement rien (à part, peut-être, enchaîner des shots de vodka… mais se réveiller à côté d’un débit de boisson ne constitue pas vraiment le premier fantasme masculin), nous sommes ainsi faites, alors prenons nos insomnies en patience les premiers temps.

 

Puis, si l’histoire continue, pourquoi ne pas vivre chacun chez soi ou faire en sorte que chacun puisse avoir sa pièce afin de conserver une part de mystère…
Je vous souhaite de nombreuses insomnies de ce type !

* Exception faite du jeune : 
L’esthète de moins de 25 ans remettra ça 4 fois dans la nuit. Mesdemoiselles, gardez cet homme au moins 3 mois et lâchez votre abonnement au Club Med Gym. Avec le jeune, plus besoin d’abdo-fessiers.

 

Banner

Join the discussion

  1. Pasca

    Tellement vrai… y compris le Nota Bene !
    Et le coup des toilettes m’a fait pleurer de rire !!!
    Merci Lady !!!

  2. yann

    J’ai la trentaine et remettre le couvert plusieurs fois dans la nuit j’aime bien aussi. Juste pour dire qu’on est pas tous fichus les mecs au-delà de 25 ans.

    • Ladymontmartre

      Yann, On aime bien les trentenaires et même les quarantenaires. Reste comme tu es 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *